Projet santé

EPC Ankatrafay 2.jpg

D'avril à juin 2012, trois médecins malgaches ont examiné 2 000 écoliers de brousse répartis sur une trentaine d'écoles de brousse.

A part de rares campagnes de vaccination, il n'y a pas d'autre suivi sanitaire des enfants scolarisés ou non.

Le bilan a fait apparaître prioritairement une forte majorité d'enfants atteints de parasitoses et plus particulièrement de bilharziose.

A partir de ce diagnostic nous avons lancé fin 2016 un Projet Santé test sur 10 écoles, pour une durée de trois ans.

La Fondation Mérieux a accepté de participer au financement.

Public cible du projet

Les enfants accueillis dans les écoles construites par les Pères, et leur famille.

 

Méthode mise en place

Formation des enseignants des écoles concernées et du coordinateur du projet par les médecins

Organisation des visites médicales rendues possibles par l’achat d’une moto pour assurer le transport des médecins, des médicaments et du matériel nécessaire pour la visite médicale

Présence et sensibilisation des parents lors des visites médicales

Les Acteurs du projet 

Aristide.png

Père Aristide Hajanirika chef de projet

Daniel - copie.png
Antonine.jpg

Père Daniel Carton Investissements et suivi financier des projets

Dr Antonine Razafindravelo

Dr Paul Tsimarofi.jpg

Dr Paul Tsimarofi

Les instituteurs.jpg
Roger Coordinateur.jpg

Mr Roger coordinateur

Les instituteurs

Déroulement du premier projet

À Madagascar, les temps de réponse sont nettement plus longs qu’en France. L’acquisition, l’expédition, l’immatriculation et l’assurance de la moto sont retardées par diverses lourdeurs administratives. Le projet débute réellement à l’automne 2017.

À partir de ce moment, tout se déroule tel que prévu. La coordination est excellente entre le chef de projet, le Père Aristide, les deux médecins, Antonine et Paul, le coordinateur Mr Roger, les 10 instituteurs et les parents d’élèves très impliqués dans leur école.

La moto en marche - copie.jpg

Le coordinateur Mr Roger et la Doctoresse Antonine Razafindravelo

Une séance de formation des instituteurs
paul.jpg

Le Docteur Paul Tsimarofi

les instituteurs.png

Les instituteurs

Les résultats sont spectaculaires, le nombre de malades s’effondre : le taux d’infection à la bilharziose passe de 60% à moins de 12% !

DSCF4474_redimensionner_edited.jpg

La doctoresse Antonine Razafindravelo consulte

Le deuxième projet

 

La Fondation Mérieux a accepté de nous suivre pour un deuxième projet sur 3 ans. Il vise à toucher les 43 écoles, soit plus de 4 000 élèves de brousse.

 

En plus de la prévention et des soins, nous souhaitons initier le développement de latrines rustiques près des écoles. La défécation en plein air est généralisée et participe à la propagation des parasites par l’eau ou les insectes.